Nos cochons

L' élevage principal à la ferme est celui de nos cochons.

 

La vie des cochons:

On est "naisseurs-engraisseurs"; les cochons naissent et sont élevés à la ferme. Ils vivent en groupe, tout l'année dehors avec un cabane en bois de châtaignier, avec de la paille. Les truies visitent Gaston dans son parc privé. Après 3 mois, 3 semaines et 3 jours elles mettent-bas sans notre aide. Les porcelets sont allaités au moins pour 10 semaines. Après le sevrage, la mère retourne avec les autres femelles pendant que les petits vivent en groupe dans les parcs d’engraissement. À 4 mois on sépare les mâles non-castrés des femelles pour éviter des petits problèmes...

 

L'alimentation:

l'alimentation dessine la viande et la qualité des crottes (plus on donne des azotes, plus il sort de l'azote). Pour l'instant on ne cultive pas encore la totalité de notre alimentation (Les premières années d'installation sont déjà très chargées). On a des foins et de la luzerne de nos propres terres, qui sont fournis toute l'année aux cochons. Cette attribution de matière sèche aide à leurs digestion et rende leur crottes plus dures et moins polluantes. On achète de l'orge, triticale et des pois chez des collègues bio du coin. On les laisse germer avant de les distribuer. On complémente les céréales avec du petit-lait bio et un aliment composé de Cizeron bio.

coucou!

coucou!

shhh, ils dorment...

shhh, ils dorment...

porcelets de 4 jours

porcelets de 4 jours

Marie, la laineuse

Marie, la laineuse

Marie

Marie

Marie

Marie

la caline-cochon

la caline-cochon

Mirabelle et ses porcelets

Mirabelle et ses porcelets

caché!

caché!

IMG_0324.JPG

IMG_0324.JPG

famille basque

famille basque

sous les chênes

sous les chênes

close-up

close-up

sous les chênes

sous les chênes

en plein air!

en plein air!

Une cabane de cochon

Une cabane de cochon

marie est ses petits

marie est ses petits

les porcelets de Marie

les porcelets de Marie

IMG_0323.JPG

IMG_0323.JPG

dans la boue

dans la boue

les parcours des cochons

les parcours des cochons

les cochons au crépuscule

les cochons au crépuscule

Pendant l'été, les cochons ne bougent pas avant la nuit tombe

Brie, avant sa cabane

Brie, avant sa cabane

prêt pour le mis bas

IMG_5873_1.JPG

IMG_5873_1.JPG

IMG_9543.JPG

IMG_9543.JPG

mirabelle et sa portée

mirabelle et sa portée

le resto

le resto

toujours faim!

toujours faim!

la premier portée de la ferme

la premier portée de la ferme

pendant les inondations en mai 2013

les cochons à l'aube

les cochons à l'aube

les grand champ

les grand champ

à table!

à table!

de l'herbe fraîche

de l'herbe fraîche

l'orge germé

l'orge germé

livraison de Cizeron bio

livraison de Cizeron bio

on a choisit de travailler avec cet entreprise familiale qui travaille localement et uniquement en bio. Leurs aliments sont de haute qualité.

le troupeau

Elevé chez nous depuis tout petit et donc docile comme un chien, Gaston est devenu notre « mascotte ».

 

race : Gascon – Duroc (15%)

Origine de la race: France

Qualités : livrée toute noire. Type ibérique, la race la plus ancienne connue en France. Presque disparue mi-20ième siècle. Heureusement ressuscitée grâce à quelques croyants. Grandit lentement. Supporte bien la chaleur. Viande très savoureuse de bonne qualitée. Bonne base pour la charcuterie sèche.

caractère : notre grand animal en peluche

Gaston, le patriarche

race : Basque-Duroc

Origine de la race : Pays Basque

Qualités : Race noir avec une bande blanche. Fin 20ième siècle presque disparue ! Résistante aux mauvauises conditions climatiques et extrêmes en température. Mères très bonne laitières, mais des portées de moyenne grandeur (9 porcelets). Viande persillée, avec un lard pas trop épaisse et très bien adaptée à la fabrication du jambon.

Caractère : les plus gentilles du troupeau

Mirabelle et Oreo, nos filles Basques

Race : mangalitza, les « cochons laineux », prèsque disparus début le 20ième siècle, mais sauvés grâce à quelques mordus.

Orgine de la race : Hongrie

Qualités : Cochon avec un poil frisé. Croissance très lente, pétites portées (moyenne de 5 porcelets). Race très lier au sanglier; plus sauvage, plus petite et des porcelets rayés. La race est adaptée aux étés très chauds et l'hiver très froids. En été ils perdent leurs poils, qui leur donnent de la chaleur en hiver. Viande d'une qualité supérieure ; persillée.

Caractère : les plus rigolos de la ferme

Marie et Fiona, les Mangalitzas